Skip to Content
L'OECO et l'UE soutiennent la digitalisation de la pêche à Anguilla

L'OECO et l'UE soutiennent la digitalisation de la pêche à Anguilla

Communiqué de presse avec la permission du CRFM

24 juin 2024 - Une équipe technique du Secrétariat du Mécanisme régional des pêches des Caraïbes (CRFM) collabore avec l'Unité des pêches et des ressources marines (FMRU) d'Anguilla et la Commission de l'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO), dans le cadre du Programme de soutien à la biodiversité pour les environnements côtiers ACP (BioSPACE) financé par l'Union européenne, afin de développer un cadre pour une collecte de données, une gestion et un système de rapports statistiquement fiables pour les pêcheries côtières et marines d'Anguilla. Cette initiative s'inscrit directement dans l'objectif de BioSPACE de soutenir les efforts nationaux et locaux d'évaluation, de protection, de gestion et d'utilisation durable de la biodiversité marine et terrestre.

"Nous avons choisi d'adopter une approche participative pour le développement du cadre, de sorte que le personnel de l'unité des pêches et des ressources marines d'Anguilla a été impliqué dans la collecte et l'analyse des données provenant des sites de débarquement des poissons, d'un recensement de l'aquaponie, ainsi que d'échantillons biologiques provenant de la pêche récifale au casier à poissons", a fait remarquer le Dr Sandra Grant, directrice exécutive adjointe du secrétariat du CRFM. "Nous avons adopté une approche novatrice en introduisant la numérisation dans la collecte et la gestion des données, et nous utiliserons les informations recueillies pour concevoir un système de données statistiquement fiable pour Anguilla".

L'équipe technique du CRFM - composée du Dr Grant - Directeur exécutif adjoint du CRFM, de Mme Junes Masters - Analyste des statistiques et de l'information du CRFM, et du Dr Pranaya Parida - Scientifique des pêches du CRFM - s'est rendue à Anguilla pour dispenser une formation pratique visant à renforcer les capacités de la FMRU. La formation s'est déroulée en deux phases. Du 13 au 15 mai 2024, des sessions en ligne ont été organisées sur la collecte et l'analyse des données, et du 21 au 28 mai 2024, un recensement en personne des sites de débarquement de poissons et des installations d'aquaponie, un échantillonnage biologique des principaux groupes de poissons et l'analyse des données collectées ont été effectués. Au total, 12 personnes ont bénéficié des activités de renforcement des capacités.

S'appuyant sur des travaux antérieurs réalisés par les autorités de la pêche à Anguilla, le recensement a permis de collecter des données, à l'aide de technologies numériques, sur 145 navires de pêche, sites de débarquement du poisson et installations d'aquaponie. Le soutien apporté par le CRFM à la mise à jour et à la rationalisation des processus renforcera les systèmes d'enregistrement des navires et d'octroi de licences d'Anguilla et soutiendra la gestion de ses pêcheries sur la base de données probantes. En outre, la collecte et l'analyse des données biologiques - poids, longueur, sexe et maturité - de dix espèces de poissons échantillonnées, contribuent à une meilleure compréhension de l'état des stocks de poissons dont Anguilla dépend pour sa sécurité alimentaire et les moyens de subsistance durables des pêcheurs.

L'équipe technique du CRFM a dirigé l'analyse, la vérification et la validation des données saisies, fournissant des informations et des perspectives précieuses à l'unité des pêches et des ressources marines d'Anguilla, permettant ainsi à l'État membre du CRFM d'utiliser des outils modernes pour améliorer sa gestion et son contrôle du secteur.

"La prise de décision basée sur des preuves est essentielle pour la gestion de la pêche et la mise à jour du plan de développement de la pêche d'Anguilla. La qualité des statistiques de pêche nationales dépend d'un financement adéquat pour l'adoption des mesures nécessaires à l'amélioration et au maintien de la qualité des données. Les ateliers sont arrivés à point nommé, car un certain nombre de changements sont en cours dans le secteur de la pêche, qui pourraient bénéficier de ce type de formation - l'un des changements les plus importants étant les amendements à la législation sur la pêche et les parcs marins, pour un développement durable de la pêche et la protection des côtes", a noté Kafi Wallace, directrice de l'unité de la pêche et des ressources marines d'Anguilla. Elle a également souligné l'engagement de l'unité des pêches à impliquer les parties prenantes et à partager les données générées au cours du récent exercice.
"Cette formation pratique a été bien dispensée par l'équipe du CRFM, et j'apprécie grandement qu'elle ait été dispensée par le CRFM, en tant qu'institution régionale de la CARICOM qui comprend nos pêcheries et reconnaît nos limites. La capacité à prendre des décisions fondées sur des données est un élément crucial d'une bonne gestion des pêches. Cette formation a modernisé notre capacité à le faire. J'ai aimé que l'introduction de la boîte à outils Kobo accélère le processus de collecte et d'analyse des données et nous aide à réduire les risques d'erreurs générées par l'utilisateur", a remarqué Remone Johnson, gestionnaire des pêches, FMRU, Anguilla.
"En ce qui concerne le personnel, la formation a eu trois effets, à mon avis. Premièrement, la numérisation immédiate a réduit la charge de travail du personnel et nous a permis de nous concentrer sur d'autres questions. Deuxièmement, la formation nous a confortés dans l'idée qu'il faut d'abord collecter des données de bonne qualité, ce qui est essentiel. Troisièmement : la formation a renforcé la relation entre l'analyste de données et les collecteurs de données. Cela devrait permettre de réduire les erreurs et d'améliorer la qualité des données que nous produisons", a-t-il ajouté.

Le projet BioSPACE, financé par l'UE, est un programme de soutien qui a été développé pour contribuer au développement durable des petits États insulaires en développement (PEID) et des pays côtiers des pays ACP, tout en soutenant les efforts visant à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. BioSPACE soutient l'engagement du CRFM à améliorer la qualité des systèmes de données nationaux et régionaux conformément à la politique commune de la pêche de la Communauté des Caraïbes en renforçant les capacités institutionnelles des membres à mener des recherches, à collecter et à analyser des données, à améliorer la mise en réseau et la collaboration entre les membres, à formuler et à mettre en œuvre des politiques et à prendre des décisions.

L'équipe du CRFM remercie l'Unité des ressources halieutiques et marines pour son dévouement continu à l'amélioration de la vie des pêcheurs et de leurs communautés, ainsi que la Commission de l'OECO et l'UE pour le soutien apporté dans le cadre de ce projet en vue de renforcer la durabilité et la résilience du secteur de la pêche et de l'aquaculture de la région.


 

 

Danny Moonie Responsable communication / gestion des connaissances,, Organisation des États de la Caraïbe orientale
OECO Unité de communication Organisation des États de la Caraïbe Orientale

 

 

 

 

 

Biodiversité
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int/fr

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin 1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui l’OECO, compte onze membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe.

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie