L'OECO célèbre la Journée internationale des forêts en mettant l'accent sur l'innovation et le développement durable

L'OECO célèbre la Journée internationale des forêts en mettant l'accent sur l'innovation et le développement durable

Communiqué de presse de l'OECO

Jeudi 21 mars 2024 — Jeudi 21 mars 2024 - L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) se joint à la communauté internationale pour commémorer la Journée internationale des forêts 2024. Le thème de cette année, « Forêts et innovation : de nouvelles solutions pour un monde meilleur », souligne le rôle essentiel des forêts dans l'atténuation du changement climatique, la sécurité de l'eau et de l'alimentation, et en tant qu'habitats pour les espèces menacées et en voie de disparition. L'importance des forêts dans la Caraïbe orientale est amplifiée en raison de leurs contributions environnementales et socio-économiques vitales.

Conformément au thème de cette année, l'OECO est heureuse d'annoncer la sortie d'un documentaire détaillant le parcours de restauration de la réserve qui abrite les mangroves de Woburn et Woodlands, à la Grenade. Dévastée par l'ouragan Ivan en 2004, cette zone a fait l'objet d'efforts de restauration monumentaux.

Dans cette optique, l'OECO, par le biais du projet BioSPACE financé par l'UE, fournit une assistance pour les opérations d'atténuation des inondations dans la zone de protection marine de Woburn et Woodlands et dans la communauté environnante. Cette initiative répond aux besoins urgents des agriculteurs, des pêcheurs et de l'ensemble de la communauté, qui sont confrontés aux problèmes posés par les inondations fréquentes, l'érosion et la pollution, qui ont des répercussions négatives sur les écosystèmes, les moyens de subsistance et les infrastructures.

Le projet vise à atteindre les objectifs suivants :

  1. Améliorer de 90 % l'écoulement de l'eau du bassin de drainage vers la mer en trois mois.
  2. Mettre en place deux principaux bassins de décantation afin de réduire de 50 % le débordement dans la mer en cas de fortes pluies en six mois.
  3. Doubler la population de mangroves dans la zone marine protégée en un an.

Ces objectifs ont été élaborés avec l'aide de la communauté, reflétant les besoins et les idées des commerçants, des agriculteurs et des habitants. Woburn and Woodlands Development Organisation (WWDO) joue un rôle crucial, ses membres issus de divers milieux professionnels contribuant à la réussite du projet grâce à leur expertise et à leurs connaissances locales. L'initiative est financée par l'Union européenne dans le cadre du projet BioSPACE.

Le documentaire (en anglais) présente non seulement les efforts des habitants de Woburn et le soutien international, mais il met également en lumière l'engagement permanent de l'Union européenne en faveur de l'amélioration des conditions de vie et des moyens de subsistance de la communauté de l'OECO.

Alors que nous célébrons la Journée internationale des forêts, l'OECO reste attachée à la promotion de l'innovation et des pratiques durables qui préservent les forêts de la région et garantissent un avenir durable à notre planète et à ses habitants.

Danny Moonie Communications / Knowledge Management Specialist, Organisation of Eastern Caribbean States
OECS Communications Unit Organisation of Eastern Caribbean States

 

 

 

 

 

Biodiversité
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int/fr

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin 1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui l’OECO, compte onze membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe.

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie