Skip to Content
La Commission de l'OECO soutient le programme d'échange de la Saint Lucia Sports Academy avec le CREPS

La Commission de l'OECO soutient le programme d'échange de la Saint Lucia Sports Academy avec le CREPS

Communiqué de presse de l'OECO

 

Du 8 au 16 juin 2024, une délégation de dix (10) élèves de la Saint-Lucia Sports Academy (SLSA) s'est rendue en Guadeloupe dans le cadre d'un programme d'échange avec la Cité Scolaire d'excellence sportive (CSES) située dans les locaux du CREPS Antilles-Guyane (Centre de Ressources, d'Expertise et de Haute Performance Sportive de Guadeloupe). 

La délégation était accompagnée du responsable de l'éducation du district 1 de Gros-Islet, M. Cyrus Cepal, de la directrice de la SLSA, Mme Delia Alcindor-Chalres, et de deux enseignantes, Mme Kayann Charlery et Mme Cerally Marius.

Le voyage des étudiants de SLSA en Guadeloupe est la deuxième phase d'un programme d'échange avec le CSES/CREPS dont le groupe d'étudiants a également découvert Sainte-Lucie entre le 12 et le 18 mai. 

Les étudiants des deux groupes sont des étudiants-athlètes et ont eu l'occasion de s'immerger dans les expériences des autres dans leurs écoles respectives et de découvrir un autre pays. Ainsi, les deux groupes ont suivi les mêmes cours que leurs homologues et ont participé à des activités sportives et culturelles. L'échange sportif, culturel et scolaire a permis aux élèves de découvrir les paysages de Sainte-Lucie et de la Guadeloupe, de pratiquer l'anglais et le français et d'être exposés à différents sports pour les cohortes d'athlètes.

Les directeurs des deux écoles, le directeur adjoint à l'éducation du district 1 et le directeur du CREPS ont travaillé sur le développement du partenariat entre les institutions au-delà de ce programme d'échange et ont partagé leurs “best practices" et leurs expériences pour renforcer leurs procédures administratives dans leurs institutions respectives.

De plus, les participants ont eu la chance de participer au passage de la flamme olympique au CREPS le 15 juin, en prévision des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 qui débuteront le 26 juillet 2024. 

Le programme d'échange a été financé par le Conseil régional de Guadeloupe dans le cadre du programme "Je coopère avec les pays de l'OECO", qui vise à encourager la société civile et les écoles à s'engager dans des projets de coopération avec des partenaires du reste de la région de l'OECO.

L'OECO soutient cette expérience de coopération entre le CREPS et la SLSA et entre deux États membres, la Guadeloupe et Sainte-Lucie, comme une démonstration du sport en tant que puissant facteur d'intégration régionale et de développement de la jeunesse.

Lors du 1er Conseil des ministres : Jeunesse et Sports qui s'est tenu du 13 au 14 mars 2024, l'OECO s'est engagée à faciliter le développement du sport et les opportunités de coopération sur ces thèmes transversaux. Dans ce contexte, l'OECO a signé un accord de coopération avec le CREPS en tant que centre d'excellence sportive et de formation de haut niveau pour les Caraïbes orientales. L'accord prévoit l'établissement de "liens entre les écoles spécialisées, telles que le CREPS Guadeloupe, et les écoles et instituts des États membres de l'OECO, en vue d'échanger des programmes d'études, des activités sportives et des visites transversales".

 

OECO Unité de communication Organisation des États de la Caraïbe Orientale

 

Éducation Des sports
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int/fr

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin 1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui l’OECO, compte onze membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe.

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie